Dimanche 31/05/2020

Top Header

Langues

Bilan 2015 – Perspectives 2016 (I)

Responsible Investment Strategist

La fin d’année est toujours propice aux bilans et aux perspectives pour l’année nouvelle. Ainsi, quatre thèmes clés avaient été mis en avant pour l’année 2015 et différents éléments laissent fort à penser qu’ils domineront encore l’an prochain. C'est le cas des investissements bas carbone.

Investissement bas carbone – désinvestissement des énergies fossiles et le concept des « stranded assets »

Au cœur des débats de la COP 21 à Paris, le mouvement de désinvestissement des énergies fossiles, majoritairement du charbon,  a marqué par son importance.  Longtemps hors sujet des débats financiers, le concept de « stranded assets » gagne un intérêt progressif auprès des investisseurs et la reconnaissance qu’il s’agit d’un risque existant.

Alors que 2016 va marquer une concentration atmosphérique record de dioxyde de carbone, la chasse aux énergies les plus polluantes va se poursuivre. Comme annoncé, l’engagement vers une économie bas carbone a substantiellement modifié le paradigme de fonctionnement des secteurs les plus exposés comme le pétrole & gaz ou les biens d’utilité publique. Ainsi,  la part de l’énergie fossile dans la génération d’électricité baisse sensiblement même si elle est appelée à rester au-dessus des 50% d’ici 2030 selon l’Agence Internationale de l’Energie. En cas de réglementation plus stricte pour les émissions de gaz à effet de serre, elle pourrait diminuer plus rapidement, toujours au profit des renouvelables (inclus hydro) qui représentent dorénavant plus de la moitié de la génération de nouvelle capacité énergétique, d’abord en Chine, aux Etats-Unis, Japon et Allemagne. Les investissements y restent importants et permettent une diminution constante des coûts.

Part de l’énergie fossile dans la génération d’électricité (%)

Les entreprises représentent de véritables catalyseurs pour l’action climatique avec des engagements de réduction d’émissions carbone importants. Le sujet porté aux instances stratégiques de leur management.

Mail