Vendredi 06/12/2019

Top Header

Langues

Becoming a sustainability hero: Leila Hoballah (MakeSense)

Head of Philanthropy

Dernière invitée du Philanthropy Forum for the Young Generation organisé par la Banque Degroof autour du thème de la durabilité : Leila Hoballah, co-fondatrice de MakeSense, une communauté qui a pour vocation d’aider les entrepreneurs sociaux de par le monde à résoudre leurs défis sociaux et environnementaux. Dans une courte vidéo, elle explique cette nouvelle forme de philanthropie fun, créative et engagée.

Face aux problématiques souvent alarmantes de l’environnement et face aux grands enjeux sociaux qui nous entourent, comment ne pas se sentir rapidement impuissant ? Comment définir son rôle et par où commencer ? C’est pour tenter de répondre à ces questions que le forum jeunes avait cette année pour thème « Becoming a sustainability hero ». A travers les témoignages des orateurs invités, chacun peut apporter sa part au changement et peut devenir un « sustainability hero »  dans ce nouveau contexte économique qui nous en offre toutes les opportunités.

Les nouveaux philanthropes : un mix entre Mère Thérésa et Steve Jobs

A 28 ans, Leila Hoballah crée MakeSense, une communauté open-source qui a pour vocation d’aider des entrepreneurs sociaux de par le monde à résoudre leurs défis sociaux et environnementaux. Aujourd’hui, plus de 20 000 membres sur tous les continents participent activement via les réseaux sociaux au mouvement MakeSense en donnant gratuitement leurs savoirs et leur temps à la résolution de défis sociétaux.

Surfant sur la vague des technologies du web, Leila propose à tous d’être des « héros » en s’engageant de n’importe où, à n’importe quel moment. Résolument modernes, les membres de MakeSense, appelés « gangsters », créent une nouvelle forme de philanthropie fun, créative et engagée : un mix entre Mère Theresa et Steve Jobs. En passant du « downloading » au « uploading », la plateforme web devient ainsi une pépinière de solutions innovantes offertes par une communauté soudée autour de valeurs et d’un vocabulaire commun, malgré les distances qui souvent les séparent.

Pour Leila, un des principes fondamentaux de MakeSense se retrouve dans cette citation de Wil Rose. « Le succès ne se mesure pas à où vous êtes arrivé mais au nombre de personnes que vous avez emmenées avec vous. »

Et lorsqu’on  demande à nos héros s’ils ont l’impression d’être à contre-courant, la réponse est clairement non. Le nouveau modèle est là, tangible. Il est déjà intégré par des grandes entreprises visionnaires, partagé sur les réseaux sociaux, adapté par les nouveaux entrepreneurs et a récemment obtenu sa place dans le programme politique de grandes économies comme la Chine. Il est déjà dans les mains des nouveaux utilisateurs, plus souples, plus rapides et plus à l’avance que tout département de recherche et développement. Aujourd’hui, c’est l’utilisateur qui invente,  transforme, corrige,  s’approprie et partage. Avec tous ces pouvoirs, comment résister plus longtemps à devenir un « sustainability hero » ?

Mail