Vendredi 22/11/2019

Top Header

Langues

La solution pour investir en immobilier coté

Discretionary Portfolio Manager

Quelle possibilité existe pour les épargnants qui désirent investir de manière diversifiée en immobilier ? Les sociétés immobilières réglementées (SIR). Cette solution, qui présente des risques et des contraintes, nécessite de se faire accompagner par un professionnel de l’investissement lorsqu’on veut constituer un portefeuilles d’actifs immobiliers cotés. Tour d’horizon par notre expert.

 

En résumé :

  • Si les sociétés immobilières réglementées ont l’avantage de ne pas être assujetties à l’impôt sur les résultats, celles-ci sont tenues de respecter un certain nombre de règles pour bénéficier de cette faveur.
  • Des règles de diversification (interdiction de placer plus de 20 % des actifs consolidés dans des biens immobiliers qui forment un seul ensemble), de rémunération de l’actionnaire (au moins 80 % du revenu locatif net doit être reversé à l’actionnaire sous forme de dividende), et de gestion de la dette (le taux d’endettement ne peut dépasser 65 % de la valeur des actifs consolidés) leur sont imposées.
  • L'immobilier coté en bourse reste risqué : si l’indice des valeurs immobilières européennes a progressé de plus de 9 % de façon annuelle depuis 2003, certaines années ont été marquées par des mouvements de baisse significatifs (2007, 2008, 2011). Il est aussi utile de rappeler que les titres immobiliers cotés en bourse ont une volatilité qui se rapproche de la volatilité observée auprès des actions traditionnelles.

 

Découvrez l'intégralité de l'article ici.

 

Mail