Jeudi 18/04/2019

Top Header

Langues

Alexandre Gauthy : "Mon événement-clé en 2019"

Macroéconomiste Degroof Petercam Luxembourg

Cette semaine, Alexandre Gauthy, économiste chez Banque Degroof Petercam Luxembourg, revient sur les 3 événements à retenir de 2018 et sur celui qui sera décisif en 2019.

 


 

Les 3 événements-clés qui ont marqué 2018 ?

  1. La querelle commerciale entre les Etats-Unis et la Chine s'est intensifiée au long de l'année dernière. Bien qu'une trêve de 3 mois dans le conflit ait été décidée par les deux prédidents suite au sommet du G20, si aucun accord n'est trouvé d'ici fin février, les relations commerciales entre les 2 puissances risquent de se détériorer d'avantage. Les reproches faits par les Etats-Unis à la Chine ne se confinent pas au déficit commercial américain, mais sont profonds et requièrent un changement d'attitude de la Chine.
  2. Un deuxième évènement qui a marqué l'année fut les discussions sur le budget italien. En décembre, le gouvernement italien a finalement revu à la baisse ses prévisions de déficit pour 2019, évitant ainsi une procédure de déficit excédentaire de la Commission européenne.
  3. Nous retiendrons aussi de 2018 les crises de change en Argentine et en Turquie sur fonds de déséquilibres macroéconomiques importants, de hausse des taux américains et du renchérissement du dollar.

Quelle est la personnalité qui s’est démarquée en 2018 ?

En février dernier, J. Powell a pris position en tant que président de la Réserve fédérale américaine. Malgré les nombreuses remarques de D. Trump qui souhaite que la Fed arrête son cycle de hausse des taux, le nouveau président de la Fed n’a pas succombé à ses critiques et a confirmé l’indépendance de l’institution. Au final, la Réserve fédérale a augmenté ses taux directeurs  à 4 reprises en 2018, en réaction à la vigueur de l’économie américaine, à la bonne tenue du marché de l’emploi ainsi qu'au retour de l’inflation vers la cible de la Fed en cours d’année.

Quels sont les événements que vous attendez en 2019 ?

Sur le plan politique, l’évènement clé de l’année sera sans doute les élections européennes du mois de mai. Même si l’on s’attend à une montée des partis europhobes, ces derniers seraient loin de disposer d’une majorité au parlement européen. Aux Etats-Unis, la reprise du contrôle de la Chambre des représentants par les Démocrates risque de rendre compliqué les discussions sur le relèvement du plafond de la dette ainsi que sur le financement de certaines dépenses de l’état américain. Un autre évènement important de l’année concerne la politique monétaire en zone euro. A l’heure actuelle, la Banque centrale européenne envisage d’augmenter ses taux pour la première fois en septembre. Etant donné le ralentissement notoire de la croissance des pays de la zone ainsi que la faiblesse de l’inflation sous-jacente, le risque que la banque centrale retarde cette échéance de première hausse des taux n’est pas négligeable.

Mail