Nos experts vous tiennent informé des dernières évolutions des marchés.
Bien vivre son télétravail : 7 astuces de Pros
Par Degroof Petercam - Marketing & Communication Specialist
Depuis la décision du gouvernement de généraliser le télétravail, nous voilà pour la plupart confinés chez nous. Si certain(e)s sont habitué(e)s à cette manière de faire, ce n’est pas le cas de la majorité. Découvrir le télétravail dans des conditions peu réjouissantes et souvent pas ou mal préparées n’est pas l’idéal. Nous avons regroupé pour vous quelques astuces de bon sens glanées auprès d’habitué(e)s du télétravail. Nous espérons que leurs conseils vous seront utiles dans cette période de confinement.
Conseil 1 : Optimiser son espace de télétravail
Peu importe la taille de votre bureau à domicile, l’idéal est qu’il soit exclusivement dédié à votre travail et qu’il y ait une séparation – même symbolique – avec le reste de la maison ou de l’appartement. Optimiser son environnement de travail chez soi est la première tâche à accomplir.
Conseil 2 : Ne pas se laisser distraire
L’inconvénient d’avoir son bureau à domicile, c’est qu’on est vite sujet à diverses distractions (TV, réfrigérateur, enfants, etc.). Là encore, l’idéal est de disposer d’un bureau visuellement loin de toutes ces formes de distractions. Avoir de la volonté, c’est bien, ne pas la mettre à rude épreuve, c’est encore mieux.
Conseil 3 : Imposez-vous des horaires
C’est valable pour vous comme pour vos éventuels collaborateurs. Le danger, c’est de se fixer un volume de travail et de se dire qu’on pourra le répartir à sa guise durant la semaine. Erreur. Selon les habitués du télétravail, il faut garder le rythme du bureau, sans quoi les bonnes résolutions sont vites dépassées. L’idéal, c’est de garder le rythme classique de 09H00 à 17H00. Bien entendu, si vous avez un métier qui vous permet d’être flexible et que vous êtes plutôt du matin, pas de souci : démarrez tôt votre journée. Vous êtes plutôt un oiseau de nuit ? Pas de souci, non plus, allez-y travaillez tard le soir, c’est souvent plus calme et la famille sollicitera moins votre attention. L’important, c’est d’être productif et de s’imposer des horaires. Par ailleurs, le soir et le WE, c’est repos de l’esprit et du corps qui doit prévaloir. Mais respecter ce prescrit du repos de l’esprit est loin d’être simple, surtout lorsque le PC est à portée de main et qu’on se dit « vite un dernier email avant de déjeuner ou dîner ».
Conseil 4 : Confinement ou pas, la psychologie garde ses droits
Pour certains, le conseil semble saugrenu, mais il faut en effet éviter d’être négligé sous prétexte qu’on est en famille ou qu’on n’a pas de collègues dans le champ de vision. C’est une question de psychologie et d’état d’esprit. L’un déteint sur l’autre. Et puis, s’habiller un minimum (pas la cravate, bien sûr) évite de se relâcher et permet d’être prêt psychologiquement pour la reprise économique qui ne saurait tarder.
Conseil 5 : accordez-vous des BREAKS
Chacun le sait, les longues heures de travail ne sont pas toutes rentables. La matinée est souvent plus productive que l’après-midi. A vous de trouver la bonne technique entre concentration et repos de l’esprit durant les heures de travail. L’une des techniques proposées par les spécialistes, c’est celle dite du « pomodoro » : 25 minutes de travail et 5 minutes de break et ensuite 15 à 30 minutes de break toutes les 2 heures. Mais en la matière, il n’y a pas de religion, la bonne méthode, c’est celle qui marche pour vous et vos collaborateurs. Mais question : que faire durant ces breaks ? Surtout pas regarder la TV, surtout pas en ce moment. Sortez si vous le pouvez, aérez-vous, faites de l’exercice, lisez un livre. Ou reposez-vous simplement sur un fauteuil et laissez vagabonder votre esprit. C’est à ce moment que vous aurez les meilleures idées pour votre business et vos clients.
Conseil 6 : Vive le visuel et attention à l’écrit
Là encore, c’est du bon sens qui peut vite se faire oublier durant cette période troublée. Se focaliser sur une communication écrite (email) avec vos clients, collaborateurs peut aussi avoir des inconvénients. Motif ? L’email est toujours trop « sec » aux yeux des personnes qui le reçoivent, n’oubliez pas d’écrire « merci », « svp » ou de mettre des smileys si vous connaissez bien votre interlocuteur. Les spécialistes du télétravail le savent bien, l’écrit est efficace, mais l’idéal, c’est le visuel. L’humain aime le contact social, et la téléconférence permet d’avoir un visage, un regard, un sourire, une voix. Et puis, via ce contact visuel, vous pouvez voir si, par exemple, un collaborateur ne participe pas trop aux réunions. Est-ce parce qu’il a un souci ? Est-ce parce qu’il est angoissé, en début de dépression ? Peu importe, ce contact visuel permet ensuite de le contacter pour prendre de ses nouvelles et le rassurer le cas échéant.
Conseil 7 : Communiquez efficacement
Les spécialistes du télétravail sur LinkedIn préconisent d’utiliser les différents moyens de communication qui s’offrent à nous de la façon suivante :
  • Téléphone : urgent et important
  • SMS : plutôt urgent mais moins important
  • Mail : pas urgent ou complexe
  • Visioconférence : réunion de travail
Partager l'article
Plus sur ce thème:
Rue de l'Industrie 44 - 1040 Bruxelles Belgique
Règlementé par l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) et la Banque Nationale de Belgique TVA BE 0403 212 172 RPM Bruxelles
Règlementé par l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) et la Banque Nationale de Belgique TVA BE 0403 212 172 RPM Bruxelles
Cookie policyNotre site internet utilise des cookies afin de vous offrir un contenu personnalisé et afin d’améliorer votre expérience de navigation. Afin d’obtenir plus d’informations sur les cookies utilisés sur notre site internet, vous pouvez consulter notre Politique de cookies et notre Charte vie privée.

Vous pouvez modifier vos préférences quand vous le souhaitez.
Préférences de cookies
Je suis d'accord.