Nos experts vous tiennent informé des dernières évolutions des marchés.
Expérimenter la puissance de l’économie systémique
Par Patrick Schobbens - Head of Private Banking Walloon Brabant
En septembre dernier, nous avons accueilli Michel de Kemmeter, fondateur de l'UHDR UniverseCity du développement durable de l'humain, et Paul Mauhin, auteurs de l’ouvrage « Le Nouveau Jeu Economique ». Selon eux, l’économie nouvelle se fondera sur un modèle économique et sociétal résolument «systémique», dont la croissance sera avant tout immatérielle et collaborative. Voici un résumé de leurs réflexions.
Dans un monde en mutation tel que le nôtre, les problématiques de climat, d’emploi, de démographie, d’économie, de ressources et autres sont de plus en plus interconnectées. Ne pas regarder les liens entre ces différentes évolutions et de ne pas y apporter une solution globale serait un gaspillage de ressources. Chaque entreprise devrait faire partie de la solution en amenant – dans sa raison d’être – des réponses multiples. A défis systémiques, réponse systémique.
Cocréation
Le nouveau jeu économique, c'est donc une forme de « permabusiness », basé sur l'échange, l'interaction, la cocréation... C'est un système qui ne laisse exsangue aucune partie prenante, mais lui apporte ce dont elle a besoin. L'immense avantage, c'est que l'économie systémique rend du pouvoir aux gens. Ils deviennent acteurs du système, et non plus des consommateurs dormants. Cette démarche n’est cependant pas pour tout le monde. Elle requiert une prise de conscience du monde qui nous entoure, une nouvelle compréhension, une nouvelle dimension beaucoup plus humaine, mais aussi l’envie d’un mode de vie différent, épanouissant, collaboratif, ouvert et équilibré.
Trois piliers
Conçu comme une solution aux limites des modèles économiques actuels, l’économie systémique fonctionne sur trois piliers de base, simples et remplis de bon sens :
  • Chaque activité, projet ou entreprise doit contribuer au bien commun. Cette condition sine qua non est le passeport du futur pour continuer à opérer. Autre effet bénéfique, le sens donné à son activité mobilisera les employés et toutes les parties prenantes pour remplir la mission de l’entreprise.
  • La valeur n’est plus uniquement matérielle et financière. Chaque entreprise détient des actifs, souvent immatériels, sous-utilisés. Mettre le doigt dessus, avec bon sens et pragmatisme, permet de lever les plafonds de verre pour activer tout le potentiel.
  • La nécessité de détecter les besoins et ressources dans son écosystème de parties prenantes.
Les avantages sont nombreux : moins de risques puisque les ressources sont partagées, plus de productivité et d’épanouissement personnel puisque les employés donnent du sens à leur activité. Un modèle où chacun offre le meilleur de lui-même à l’entreprise pour un épanouissement personnel et commun.
Glissement tectonique
On constate aujourd’hui qu’il y a un “glissement tectonique” graduel entre secteurs. Le concurrent de demain n’est pas spécialement une entreprise du même secteur d’activité que soi. La menace peut venir d’un tout autre secteur. La prudence et la compréhension de ces interactions sont primordiales pour se positionner. Une chose est certaine, le temps investi l’est à bon escient. L’économie systémique est une solution durable pour les entreprises de demain. Tout le monde s’y retrouve : les jeunes, les managers d’aujourd’hui, les actionnaires, la planète et les très diverses parties prenantes.
Pour aller plus loin :
Partager l'article
Plus sur ce thème:
Restez informé
Abonnez-vous à notre blog
L'actualité financière vous intéresse ?
Abonnez-vous au blog et recevez dorénavant chaque semaine les nouveaux articles et opinions de nos experts.
Nous sommes respectueux de votre vie privée : vos données sont traitées en toute sécurité.
Rue de l'Industrie 44 - 1040 Bruxelles Belgique
Règlementé par l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) et la Banque Nationale de Belgique TVA BE 0403 212 172 RPM Bruxelles
Règlementé par l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) et la Banque Nationale de Belgique TVA BE 0403 212 172 RPM Bruxelles
Cookie policyNotre site internet utilise des cookies afin de vous offrir un contenu personnalisé et afin d’améliorer votre expérience de navigation. Afin d’obtenir plus d’informations sur les cookies utilisés sur notre site internet, vous pouvez consulter notre Politique de cookies et notre Charte vie privée.

Vous pouvez modifier vos préférences quand vous le souhaitez.
Préférences de cookies
Je suis d'accord.