Nos experts vous tiennent informé des dernières évolutions des marchés.
groupe iris service maintenance

Le groupe Iris : au service de la maintenance

Par Degroof Petercam - Marketing & Communication Specialist
Peu glamour, le secteur du Facility Management ? Question de point de vue. Entretien avec l’administrateur délégué du groupe IRIS, Patrick Janssens van der Maelen, qui dépoussière l’image de son secteur et balaye les préjugés.
« Du personnel peu qualifié ? Quelle horreur ! Gérer 3.600 per­sonnes en Belgique dans des marchés sans perspective ? Tu es fou ! Sans parler des lois sociales, des syndicats et des accidents du travail… » Ces stéréotypes souvent entendus n’empêchent pas Patrick Janssens van der Maelen d’être un chef d’entreprise épanoui, profondément passionné par son métier.

Que répondez-vous à ces remarques ?

Patrick Janssens van der Maelen : Si l’image de mon sec­teur est plutôt traditionnelle et peu sexy, les challenges y sont passionnants, et les résultats plutôt éloquents : chez IRIS, notre taux de rétention est de 88 % auprès de nos ouvriers et de 94 % chez nos clients. Nous parcourons 5 millions de kilomètres par an, prestons 3,1 millions d’heures et nous n’avons pas à déplorer d’accident grave ces dernières années. Nous recourons très peu à la sous-traitance au profit du développement des compétences en interne. Notre entreprise met au travail des gens parfois peu qualifiés, d’origines multiples (61 nationalités) et en cela, nous contribuons à leur intégration dans la société. Il faut bien sûr gérer les contraintes liées à la distance (3.500 ouvriers travaillent sur 8.000 chantiers) et à la culture, mais in fine, c’est avant tout une aventure humaine !

Quels sont les défis à venir pour les métiers du Facility Management (FM) ?

P.J. : Ils sont étroitement liés aux nouvelles technologies et aux conséquences de celles-ci sur la gestion des relations client-pres­tataire-opérateur. Grâce aux solutions mobiles (smartphone, tablette), l’accès à l’information devient immédiat, interactif, uni­versel et fiable. Les nouveaux axes de notre stratégie en FM, ce sont précisément les solutions mobiles et la nouvelle manière de gérer nos relations avec les clients et nos opérateurs. Concrètement, les informations liées au travail de chaque opérateur (heures d’arrivée et de fin, statut qualité, géolocalisation) seront traitées et partagées en temps réel sur un portail accessible aux clients et remplaceront la communication papier. Nous développons actuellement un projet pilote qui devrait aboutir d’ici la fi n de l’année.

Quels avantages présentent ces solutions technologiques ?

P. J. : Cette nouvelle forme de communication est l’occasion pour nous d’interagir effi cacement avec nos clients et d’asseoir notre crédibilité en étant totalement transparents. Cette technologie mobile garantit un état qualitatif en temps réel et rend toute communication ultra-traçable. La crédibilité augmente et l’incertitude diminue. Quant aux opérateurs, ils se sentent davantage responsables et valorisés. C’est ce que j’appelle une renaissance de l’auto-contrôle. De plus, en optimisant chaque prestation, cela crée l’opportunité de créer une autre demande.

Comment êtes-vous arrivés sur le marché du nettoyage ?

P. J. : « Les entreprises IRIS », fondées en 1946, était initialement spécialisé dans les travaux de peinture anti-corrosion (protection des surfaces métalliques). Une stratégie de niche assez payante car depuis 1995, nous avons remporté plusieurs appels d’offres de rénovation d’installations anti-tempête sur l’Escaut oriental (le « Plan DELTA » aux Pays-Bas). Simultanément, en 1994, nous avons professionnalisé et développé notre activité de nettoyage de bureaux (Cleaning Services). Cette nouvelle division a été le déclencheur d’un succès inattendu et nous a permis d’accompagner un marché en croissance en le dépassant ! Une diversifi cation opportuniste, car nous nous sommes aperçu que le nettoyage représentait un potentiel de développement dans le service aux entreprises. À partir de 2005, nous avons développé et professionnalisé le volet Facility Services, c’est-à-dire les métiers annexes à la propreté (rénovation de bureaux, réception, courrier interne, gestion des déchets et des espaces verts aux abords des bâtiments).

Assurez-vous une présence à l’international ?

P. J. : Oui, grâce à un partenariat européen, European Customer Synergy, que j’ai eu la chance de cofonder, qui structure une offre en Facility Management pour des appels d’offres sur différents sites dans différents pays. Ce groupement, au chiffre d’affaires cumulé de 3,8 milliards d’euros et présent dans 38 pays, nous a permis de prendre part à des appels d’offres internationaux, de nous différencier par rapport à nos concurrents locaux et de développer notre know-how. À titre personnel, cette joint-venture a été véritablement un bol d’oxygène, un partage d’apprentissages et une expérience très positive sur le plan humain.
Licencié en sciences économiques appli­quées, Patrick Janssens van der Maelen est administrateur délégué du groupe IRIS. Fondé en 1946, IRIS Group est à l’ori­gine une filiale de Gazelec (Électrobel). Dix ans plus tard, les familles Janssens et Zurstrassen en deviennent l’actionnaire principal. Succédant à son père en 1995, Patrick Janssens van der Maelen en est l’un des actionnaires de référence.
Avec un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros et dix sièges d’exploitation répartis en Belgique, le groupe IRIS emploie plus de 3.600 collaborateurs et fait partie du top 50 des employeurs belges. Son approche globale et multiservices lui permet d’offrir une solution ‘one stop shop’ dans quatre métiers intégrés (Cleaning, Building, Anticorrosion et Greencare).
Depuis plus de 140 ans, nous sommes une banque d'entrepreneurs pour entrepreneurs. Si vous avez des questions, nos spécialistes dans votre région sont à votre écoute :
Bruxelles : Philippe de Halloy
Brabant wallon : Patrick Schobbens, Benoît Cornez
Hainaut : Frédéric Bouchat, Quentin Stassin
Liège : David Brozak, Gaël Dumoulin
Namur : Rafael de la Serna, Paul Jadoul
Partager l'article
Plus sur ce thème:
Rue de l'Industrie 44 - 1040 Bruxelles Belgique
Règlementé par l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) et la Banque Nationale de Belgique TVA BE 0403 212 172 RPM Bruxelles
Règlementé par l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) et la Banque Nationale de Belgique TVA BE 0403 212 172 RPM Bruxelles