Nos experts vous tiennent informé des dernières évolutions des marchés.
Chine-USA : une trêve, mais pas la paix
Par Céline Boulenger - Economist
Les États-Unis et la Chine ont finalement signé un premier accord commercial. Cet accord commercial est une bonne nouvelle pour les marchés mondiaux, mais cela ne signifie pas pour autant que la guerre est terminée. Découvrez pourquoi dans cette courte vidéo.
  • L'accord commercial de la "première phase" entre les États-Unis et la Chine est devenu réalité mercredi et entrera en vigueur à la mi-février. T
  • rump et Xi Jinping parlent de cet accord de phase 1 depuis un certain temps déjà, mais les économistes et les marchés attendaient de voir s’il deviendrait réalité ou s'il y aurait de nouvelles escalades dans la guerre commerciale.
  • Cependant, la Chine s'engage à acheter pour au moins 200 milliards de dollars de biens et services américains au cours des deux prochaines années, ce qui représente une forte augmentation par rapport aux niveaux actuels.
  • La Chine s'engage également à ne pas manipuler sa monnaie. Avant la signature de cet accord, les Etats-Unis ont retiré la Chine de leur liste de "manipulateurs de devises", ce qui constitue un autre pas positif vers la désescalade.
  • La plupart des tarifs américains qui sont en place sur 360 milliards de dollars de marchandises chinoises resteront intacts, mais cet accord empêche une nouvelle escalade à court terme.
  • Si la Chine ne respecte pas les règles, un mécanisme d'application est inscrit dans cet accord, permettant aux Etats-Unis d'augmenter les tarifs et d'en imposer de nouveaux s'ils estiment que la Chine a violé ses engagements.
  • Donald Trump a semblé très satisfait de cet accord de la première phase, déclarant qu'il s'agissait d'une étape " capitale ".
  • Cependant, malgré l'enthousiasme du président américain, cet accord n'est pas complet dans le sens où des questions plus profondes à l'origine du conflit entre Trump et Xi Jinping ne sont pas abordées.
  • Des questions comme le cybervol, l'utilisation de subventions industrielles et les entreprises d'État en Chine ne sont pas mentionnées dans cet accord, ce qui signifie que le conflit sino-américain est loin d'être terminé.
  • Cet accord est une bonne nouvelle pour les marchés et pour l'économie mondiale, car il réduit quelque peu l'incertitude mondiale découlant des risques géopolitiques.
  • Mais cela ne signifie pas que la guerre commerciale est terminée, loin de là. Et cela ne nous dit pas non plus à quoi ressemblerait un accord de phase 2 et quand il pourrait avoir lieu.
  • Il y a de fortes chances que M. Trump parle beaucoup de la phase 2 au cours des prochains mois, car il l'utilise comme moyen de se faire réélire en novembre.
Partager l'article
Plus sur ce thème:
Rue de l'Industrie 44 - 1040 Bruxelles Belgique
Règlementé par l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) et la Banque Nationale de Belgique TVA BE 0403 212 172 RPM Bruxelles
Règlementé par l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) et la Banque Nationale de Belgique TVA BE 0403 212 172 RPM Bruxelles
Cookie policyNotre site internet utilise des cookies afin de vous offrir un contenu personnalisé et afin d’améliorer votre expérience de navigation. Afin d’obtenir plus d’informations sur les cookies utilisés sur notre site internet, vous pouvez consulter notre Politique de cookies et notre Charte vie privée.

Vous pouvez modifier vos préférences quand vous le souhaitez.
Préférences de cookies
Je suis d'accord.